#17915
STELLA
Maître des clés

Célia je suis entièrement d’accord avec Nadine du Havre. J’ai perdu mon père il y a 2 mois d’un cancer. Son médecin m’avait contacté au mois de Novembre pour m’annoncer la maladie avec malheureusement une issue fatale, mon père était seulement au courant du cancer mais pas de la suite. J’ai gardé cela pour moi car pas question de lui dire alors il a fallu faire semblant durant la maladie avec une déchéance humaine insoutenable. Pas question de pleurer devant lui alors j’attendais d’être seule pour me vider. 15 jours avant de mourir, il avait fait un AVC (complication du cancer) le laissant paralysé du côté droit. Il ne reconnaissait plus personne et ne pouvait plus parler. Pas question de me laisser aller je me suis dit « allez ma fille reprends toi tu as un fils qui t’aime et qui a besoin de toi » . Oui il y a des jours où je pleure (il ne faut surtout pas garder ça en soi) et d’autres où j’y pense moins, mais bon il faut laisser du temps au temps…Ne le prends surtout pas mal car loin de moi cette idée, je ne suis pas ici pour te faire des leçons de morale, mais dis-toi bien que nous avons tous un vécu bon ou mauvais et parfois cela aide dans la vie. Vis ta vie mais avant celle que tu as mis au monde.