#21550
Amygdale de Bruxelles
Maître des clés

Myriam, il faut que je le dise, juste, juste avant de partir (pour une brocante dans le nord de Bruxelles ‘lol Joelle » où il y a bcp d’arbres que je pourrai aussi sentir ‘lol Evka ».)
Je suis sûr que tu ne t’y prends pas bien, parce que tu as déjà prouvé pouvoir faire mieux.
Si Annick est parvenue à tenir plus de 45 jours (elle se bat toujours mais la défaillance ne la menace pas), tu dois aussi y arriver car elle et la cigarette…. c’est…. c’était un cas !!! Solide !!!
Et elle a continué à fumer (très peu) près de 3 semaines après le « starter » avant qu’elle n’accepte de supprimer tout à fait. Maintenant, les choses vont mieux et elle ne voudrait pas revenir en arrière (c’est ce qu’elle me répète en ce moment au-dessus de l’épaule).
Pense à tous ces bienfaits qui sont à ta portée: santé, finances, odeurs….
Ca vaut peut être la peine que tu t’accroches et que tu continues à réduire chaque jour ou chaque semaine, un peu ta « consommation ».
Si je pouvais faire passer du courage par internet, je le ferait. Accroche-toi !
Si vraiment, vraiment, tu ne parviens pas à activer ce « je le veux, maintenant ! », il ne faut pas non plus focaliser sur un échec. Est en échec celui qui baisse définitivement les bras. Pas s’il continue à préparer son esprit pour le combat suivant qui doit être décisif.
Et je sais de quoi je parle, depuis 30 ans j’ai échoué avec de multiples bonnes raisons aussi. Pourtant mes préparations psychologiques étaient soigneuses.
Il m’aura fallu attendre longtemps pour y parvenir, je pense être sur la bonne voie. Mais que d’argent gaspillé, que de choses perdues….
Et ceci ne doit pas non plus de servir d’excuse hein !
Allez, tu es avec nous, on y va avec toi, tu es aussi formidable.
Biz