#24672
Amy (Bruxelles)
Maître des clés

Gressy77
Tu n’es certes pas incurable, simplement tu « essayes » sans être motivée. Il ne faut pas te mentir à toi-même en invoquant (par ex.) le gout qui n’est pas assez désagréable. Si il l’était plus, je suis persuadé que tu arrêterais le traitement.
Un bon conseil, range ton Champix pour 2 ou 3, voire 4 mois. Utilise ce délai pour te préparer mentalement, analyser l’origine et les causes actuelles de ta tabagie, identifier les avantages (personnels) dont tu bénéficierais en cas d’arrêt en soulignant les plus évidents ou urgents. Puis tu complètes ceci en te préparant à accepter le sevrage complet. C’est seulement à partir de ce moment que le Champix pourra t’aider mais se seront toujours tes « pourquoi » et ta détermination qui resteront aux commandes.
Arrêter de fumer, ce n’est pas une « envie », ce n’est pas un « espoir » (l’espoir, c’est la fortune du « pauvre »). Arrêter de fumer, c’est un choix radical et une décision ferme pour un changement de vie.
Il est à la portée de tous, toi comprise. Toi aussi tu peux gagner !
Et tu peux commencer à gagner pour le printemps, pas mal ça, non ?
Courage. Bizz