#29122
Pascale de Paris
Maître des clés

Bonjour à tous et toutes ! Lundi matin tout gris sur Paris, et j’attaque le 5ème jour sans… Tout se passe plus facilement que je ne l’aurais cru, et ce week-end pas de mauvaises surprises… Quelques envies, sans plus. Par contre, quelques sentiments contradictoires comme le fait de me sentir parfois nostalgique et triste à l’idée que plus jamais je ne devrais en allumer et une et le constat que je ne me vois vraiment pas en allumer une non plus. Lapat, pour ma part, je ne me suis ni ne me mets aucune pression, pas de jour J, pas de zéro clope imposé. J’ai juste essayé de reporter le plus tard possible la pause cigarette, et au final, j’ai tenu 24h, et encore 24h, etc… Après 30 ans de tabagisme forcené à plus d’un paquet de 25 par jour, c’est un changement radical, il faut réapprendre les moindres gestes, téléphoner, marcher, lire, regarder la télé, prendre un café, etc, sans cigarette, et c’est peut-être cela le plus dur. Le manque physique, je crois que avec le champix, il est vraiment gérable. Par contre, avoir l’impression d’être quelqu’un d’autre en devenant non-fumeur, c’est moins évident.